20 minutes – Ces buts mmorables qui ont chapp la vido

[ad_1]

Hurst, la barre et la ligne

30 juillet 1966 Londres

Angleterre – RFA 4-2 a.p. (finale du Mondial-1966)

On joue la prolongation (2-2) lorsque, sur une frappe en pivot, l’attaquant anglais Geoff Hurst dcoche une frappe sur la barre. Le ballon retombe sur la ligne, ou derrire, ou devant… L’arbitre suisse Gottfried Dienst consulte son assistant sovitique, et dcide d’accorder le but. Hurst inscrira ensuite son troisime but personnel pour offrir sa nation son unique Coupe du monde.

La main de Dieu

22 juin 1986 Mexico

Argentine – Angleterre 2-1 (quart de finale du Mondial-1986)

A la 51e minute, Diego Maradona et Jorge Valdano tentent un une-deux mais le ballon contr par un dfenseur anglais prend de la hauteur. A la rception dans la surface de rparation, Maradona, la lutte avec le gardien anglais Peter Shilton, marque de la main, but valid par l’arbitre tunisien Ali Bennaceur. Ce but, je l’ai marqu un peu avec la tte et un peu avec la main de Dieu, commente le capitaine de l’Argentine. Quatre minutes plus tard, il signe un des plus beaux buts de l’histoire du foot, d’une action solitaire partie du milieu de terrain.

Sud-Corens bnficiaires

22 juin 2002 Gwangju

Core du Sud – Espagne 0-0 a.p., 5-3 t.a.b. (quart de finale du Mondial-2002)

En tout dbut de prolongation, Fernando Morientes marque un but de la tte mais qui est illico annul. L’arbitre assistant estime que son passeur, Joaquin, a auparavant fait sortir le ballon de l’aire de jeu avant son centre en retrait, ce qui n’est pas du tout manifeste vitesse relle, impression confirme par le ralenti. Le mme Joaquin, dcidment malheureux, manquera son tir au but dans une sance fatale. Le pays-hte l’avait dj emport contre l’Italie en 8e de finale (2-1 b.e.o.) sur fond de polmiques.

La main de Henry

18 novembre 2009 Saint-Denis

France – Eire 1-1 a.p. (barrage retour au Mondial-2010)

Les Bleus, vainqueurs 1-0 en Irlande, disputent la prolongation aprs un but de Robbie Keane. A la 103e minute ct gauche, d’un rflexe, Thierry Henry contrle la balle deux fois de la main puis centre pour William Gallas qui marque de la tte le but librateur. L’arbitre sudois, Martin Hansson, n’a rien vu. La qualification des Bleus de Raymond Domenech dclenche un tourbillon mdiatico-politique autour de Titi, ultime rescap de l’ge d’or (Mondial-1998, Euro-2000) et sur le dclin. Cet pisode accentue un peu plus le dsamour entre le public et l’quipe de France, avec bientt en point d’orgue le fiasco de Knysna.

Le festival sud-africain

20 juin 2010 Johannesburg

Brsil – Cte d’Ivoire 3-1 (1er tour du Mondial-2010)

Luis Fabiano inscrit son deuxime but d’une frappe sche aprs une belle action en solo, un double coup de sombrero sur Didier Zokora et Siaka Tin. Mais, involontairement ou non, il s’est aid de chacun des deux bras pour contrler le ballon. L’arbitre franais Stphane Lannoy ne bronche pas.

27 juin 2010 Bloemfontein

Allemagne – Angleterre 4-1 (8e de finale du Mondial-2010)

C’est LE but qui dcide la Fifa acclrer la mise en place de la technologie sur la ligne de but, qui aura pour la premire fois une incidence sur un match lors du Mondial suivant au Brsil. Frank Lampard, d’une frappe lobe aux abords de la surface, croit galiser 2-2 la 38e minute, puisque le ballon franchit largement la ligne de but de Manuel Neuer. Mais l’Uruguayen Jorge Larrionda n’accorde pas le but. Et la Mannschaft s’imposera 4-1.

27 juin 2010 Johannesburg

Argentine – Mexique 3-1 (8e de finale du Mondial-2010)

Carlos Tevez ouvre la marque sur une passe de Leo Messi en position de hors-jeu (26e). Une erreur d’arbitrage assez classique. Sauf que quelques secondes aprs, les deux crans gants du stade diffusent un ralenti de l’action et la dvoilent entache d’un net hors-jeu. Les joueurs mexicains aperoivent eux aussi ces images et se ruent sur l’arbitre italien, Roberto Rosetti, et sur son assistant qui n’a pas lev son drapeau. Les deux hommes se consultent longuement avant de valider le but. Et le speaker du stade, qui s’tait jusqu’alors tenu coi, annonce l’ouverture du score pour l’quipe du slectionneur Maradona.

(20 minutes/afp)

[ad_2]

Source link http://img.youtube.com/vi/0Uhe_l1h3w8/0.jpg

Hurst, la barre et la ligne30 juillet 1966 LondresAngleterre – RFA 4-2 a.p. (finale du Mondial-1966)On joue la prolongation (2-2) lorsque, sur une frappe en pivot, l’attaquant anglais Geoff Hurst dcoche une frappe sur la barre. Le ballon retombe sur la ligne, ou derrire,

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s